La dépendance aux paris

Ce n’est pas parce que l’on joue souvent que l’on est dépendant, si l’on contrôle ses mises et que les paris ne prennent pas le pas sur notre vie sociale on peut se considérer comme non dépendant.

Quand devient-on joueur dépendant ?

Lorsqu’on ne sait plus s’arrêter, que ce soit en gain ou en perte. Lorsqu’on parie plus que ce que notre porte monnaie nous le permet en espérant un gain conséquent rattrapant nos pertes précédentes. Lorsque cela joue sur notre humeur. Lorsque l’on notre vie sociale se réduit à zéro.

Comment s’en sortir ?

Reconnaître que l’on est dépendant est déjà un premier pas vers la guérison. Il ne faut pas avoir honte de prendre conscience, en effet certaines personnes sont pus vulnérables aux paris et le reconnaître c’est déjà une victoire. Si vous pensez être dépendant aux paris n’hésitez pas à consulter votre médecin de famille ou à une association spécialisée.

Que ce soit un hobby ou un métier, vous devez pouvoir parier régulièrement sans difficultés pour vous arrêter. Il faut avant que vous pariez vous sachiez que vous pouvez perdre vos mises.