Les différents types de cotes sportives

Selon les sites, les pays et les joueurs, les cotes des matchs sur lesquels vous pariez sont différentes. Il existe en tout trois types de cotes : la cote européenne, anglaise et américaine. Apprenez à comprendre chacune d’entre elle afin d’élargir le champ de vos gains.

Les cotes européennes

Il s’agit des cotes les plus utilisées sur les sites francophones. Une cote européenne est exprimée par un chiffre, pouvant contenir plusieurs décimales. Plus son chiffre est élevé, plus vos chances de gagner sont réduites. Pour une course hippique, par exemple, l’outsider aura une cote bien souvent dix fois plus élevée que le favori.

Pour calculer vos gains, il suffit de multiplier votre mise initiale par la cote du pari. Pour résumer, la cote européenne montre combien d’€uro paiera le bookmaker par €uro misé.

Par exemple, pour un match fictif opposant la Russie à l’Allemagne, une cote européenne misant sur la victoire de l’Allemagne est exprimée de la manière suivante :

Allemagne : 1,4

Les cotes anglaises

La cote anglaise est exprimée par une fraction. Dans son fonctionnement, elle est comparable à la cote européenne, sauf qu’elle vise à montrer plus clairement le bénéfice que l’on tire d’un pari.

Si l’on multiplie notre mise par une cote anglaise, on obtient ainsi le bénéfice que l’on réaliserait en cas de bonne intuition pour un match. Plus clairement, la cote anglaise montre combien d’€uro de bénéfice on fait pour chaque €uro misé.

Par exemple, pour un match opposant la Russie à l’Allemagne, une cote anglaise misant sur la victoire de l’Allemagne est exprimée de la manière suivante :

Allemagne : 2/5

Les cotes américaines

La cote américaine est divisée entre positif et négatif. Les cotes négatives montrent combien l’on doit miser pour faire un bénéfice de 100 €uros, tandis que les cotes positives montrent combien sera notre bénéfice si l’on mise 100 €uros.

Ainsi, ce type de cote est basé autour de la somme de 100 €uros, aussi, elle n’est réservée qu’aux parieurs chevronnés.

Par exemple, pour un match opposant la Russie à l’Allemagne, une cote américaine misant sur la victoire de l’Allemagne est exprimée de la manière suivante :

  • Cote négative : Allemagne : – 250 (100 x (100 / 250 + 1) 

  • Cote positive : Allemagne : 275 (100 x (100 / 250 + 1) 

Notez au passage qu’une cote négative américaine est exprimée par un moins devant son chiffre.